Archives

Plantain lancéolé – Plantago lanceolato

par | 13 Mai 2021 | Fiches Plantes, Informations | 0 commentaires

Pourquoi parler du plantain ?
Car cette plante médicinale est l’ingrédient phare de REACALM, conçu et créé par Réalia.
Découvrons cette plante que nous piétinons et considérons souvent comme une mauvaise herbe alors qu’il n’en est rien !

Abordons un peu de botanique avec une présentation simple. Il existe plusieurs espèces de plantain et nous nous interressons plus particulèrement au plantain lancéolé.
Son nom latin est Plantago lanceolata.
Il est de la famille Plantaginaceae.

Après ces noms quelques peu barbares, abordons les spécificités de cette plante précieuse.
Elle aime les prairies, les bords des chemins et des routes, les sols calcaires.
Son nom vient du latin « planta » = plante du pied en raison de la forme de sa feuille et « ago » = je pousse.

Ses principaux constituants sont :

  • des iridoïdes (dont l’aucuboside, qui a une action anti-inflammatoire et anti-tussive)
  • des tanins
  • des mucilages
  • des protéines complètes
  • de la vitamine C
  • des sels minéraux
  • etc

Il peut être utilisé par voie cutanée ou orale. Son goût est astringent, légèrement amer, de verdure, de terre.

Voyons plus spécifiquement la voie cutanée.

En effet, le plantain apporte ses bienfaits pour tous les problèmes de peau et de muqueuse.

En externe, le plantain peut être utilisé de différentes manières : en alcoolature, la plante fraiche écrasée, en infusion.

Vous pourrez l’utiliser pour les problématiques suivantes en appliquant une lingette ou une compresse imbibée d’alcoolature, d’infusion ou la plante fraiche écrasée directement sur la zone concernée :

  • affections cutanées
  • piqures d’insectes
  • allergies cutanées
  • inflammations des gencives
  • irritation des yeux

Le plantain est précieux en pleine nature et peut être utilisé en pansement d’urgence !
Pour toutes les piqures d’insectes ou d’ortie, les morsures et les petites plaies, vous pourrez faire un cataplasme minute pour soulager la zone douloureuse. Certaines personnes réagissent vivement aux piqures d’insectes, n’attendez pas ! Cueillez une ou deux feuilles fraîches (plutôt jeunes), mâchez-les afin d’en extraire le jus et faites une sorte de pâte avec votre salive mais n’avalez pas le jus. Recrachez cette boule et appliquez-la sur la zone de la piqûre. Vous pouvez renouvelez lorsque le cataplasme commence à sécher.

Avertissement : si vous êtes allergiques aux piqûres de certains insectes, appelez le SAMU-Centre 15  sans perdre de temps. Composez le 15 ou le 112.

Le plantain est également utile pour faciliter l’expulsion des échardes et faire sortir d’une plaie les saletés.
En randonnée, si vous ressentez un échauffement dans votre chaussure, une feuille trouvée le long du sentier et pliée en deux protégera votre pied.

Il n’y a aucune précaution d’utilisation ou contre-indication connue.

Petit aperçu d’autres utilisations connues.

En interne, vous pourrez l’utiliser sous forme de tisane, de plante fraiche, d’alcoolature, d’hydrolat, de sirop.
Le plantain étant une plante active asséchante sur les poumons, la peau et les muqueuses, il sera utile pour :

  • les inflammations respiratoires des voies supérieures
  • l’allergie saisonnière, la toux allergique, irritative
  • l’asthme
  • la stimulation de l’immunité

En préparation culinaire, il a un goût de champignon et s’intégrera parfaitement cru dans vos salades, dans le pesto. Cuit, il agrémentera une soupe, une omelette, etc.

Les conseils donnés ne vous dispensent pas de consulter un médecin ou un pharmacien.

Sources :
Images
Pixabay
https://fr.wikipedia.org/wiki/Plantago_lanceolata
Texte
https://www.lechaudronmagique.org
https://www.altheaprovence.com/blog/plantain-plantago-spp/